Je m’appelle Lambert Rosique, administrateur du blog Pensée Artificielle, et je vais vous présenter aujourd’hui ce que je cherche à accomplir avec vous.

Un engouement pour la Data Science

Depuis une dizaine d’années, recueillir des données du monde réel et les interpréter a pris un essor considérable. Plusieurs termes, qui ne signifiaient rien à l’époque, font désormais la une des plus grands journaux scientifiques : Big Data, Data Mining, Data Science, Machine LearningDeep Learning, et j’en passe !

De nombreux sites internet ont vu le jour, et beaucoup se tournent vers l’intelligence artificielle – notre avenir. Mais où en sommes-nous en France ?

Vulgarisation française

Le premier constat auquel j’ai dû faire face en m’initiant à la Data Science et plus généralement à l’Intelligence Artificielle, est le manque crucial de sites vulgarisant, expliquant, présentant cet univers en des termes simples.

En effet, la quasi-totalité de la littérature est anglo-saxonne (d’une part car c’est la langue « universelle » des sciences et d’autre part car les recherches sont menées par de grandes compagnies telles Google, Facebook ou encore IBM).

Objectifs de Pensée Artificielle

Le leitmotiv de ce site est :

Apprendre, partager et apprendre du partage

Mais attention, il ne s’applique pas qu’aux lecteurs et aux rédacteurs, puisqu’il vaut aussi pour les différents algorithmes que nous allons présenter au fil des « Focus ».

En résumé, cela donne…

  • Vulgariser et promouvoir la data science et l’intelligence artificielle, ainsi que les domaines connexes
  • Vous présenter des questions, des solutions et des événements
  • Et bien entendu, se tenir au courant de l’actualité !

Ceinture d’outils

Les Focus sont des articles traitant d’un algorithme spécifique. L’explication mathématique sera apportée pour permettre au lecteur non pas d’utiliser l’algorithme mais de le concevoir de lui-même, au travers d’exemples pratiques.

Les événements seront donnés à titre indicatif, car on ne peut pas non plus y aller à votre place, même si on essaiera d’en couvrir certains par le biais de photos ou d’interviews.

Des entraînements sur des jeux de données seront mis à disposition librement pour vous permettre d’expérimenter.

Un travail collaboratif

Pour conclure, le maître mot de Pensée Artificielle sera de vous encourager à participer soit par le biais des commentaires soit en contactant directement l’auteur à contact@penseeartificielle.fr

Pensée Artificielle se veut avant tout site collaboratif

Que vous souhaitiez offrir des jeux de données pertinents à l’audience, soumettre des questions ou des remarques, voire même proposer du contenu (articles, événements, logiciels, tutoriels…), n’hésitez pas !

PARTAGER
Article suivantInovHacktion 2017 au CEAM
Lambert R.
Ingénieur d'Etudes et Data Scientist depuis plusieurs années, mes travaux et mon parcours scolaire (master en mathématiques fondamentales) m'ont amené aux abords de l'intelligence artificielle. Aujourd'hui j'écris des articles en data science, deep learning, big data et intelligence artificielle pour PenseeArtificielle.fr, dans le but de promouvoir et vulgariser les promesses d'avenir qu'offrent ces domaines de pointe.

5 Commentaires

  1. Thanks for the suggestions you have shared here. Something important I would like to convey is that computer system memory needs generally go up along with other breakthroughs in the technological innovation. For instance, if new generations of cpus are made in the market, there’s usually a related increase in the type calls for of both pc memory and hard drive space. This is because the program operated by simply these processor chips will inevitably surge in power to benefit from the new know-how.