cédric villaniCélèbre pour ses travaux en Mathématiques (récompensés d’une médaille Fields, l’équivalent d’un prix Nobel), Cédric Villani s’investit de plus en plus dans la politique française. S’il a récemment été élu député pour le mouvement La République en marche ! en Essonne, Cédric ouvre à tous les citoyens un long débat intitulé « Construire une politique de la donnée adaptée aux enjeux de l’IA ».

Participer au débat

Réagir à la proposition de Pensée Artificielle (sur la proposition en faveur de l’environnement et des petites entreprises)

Le débat de Cédric Villani sur l’IA

Pour voir le débat et y participer, vous pouvez vous rendre sur le lien donné ci-dessus. L’inscription est gratuite et vous permet de faire des propositions ou de donner votre avis. Si pour l’instant on est dans la phase consultation (du 6 décembre 2017 au 6 janvier 2018), qui a pour but de récolter un maximum de propositions, le débat va bientôt évoluer en discussion ouverte sur les axes mis en avant.

Pour chacune des propositions présentes, vous pouvez donc dire si vous êtes plus ou moins d’accord, et donner des arguments en faveur ou à l’encontre du projet.

Attention : l’objectif ici est de laisser la parole à tout le monde, que vous soyez familiers de l’IA ou non ! D’ici 2020, elle va se démocratiser à tous les niveaux, du commerçant à l’agriculteur, du médecin à l’ingénieur en aéronautique… On est évidemment ici pour confronter nos points de vue, et ne pas juger / imposer notre vision.

débat cédric accueil
Liste des propositions remontées lors du mois de préparation
débat cédric détail
Détail d’une proposition : vous pouvez voter et argumenter

Contribution de Pensée Artificielle

trained modelSachez que ce site est évidemment très investi dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, et qu’on a proposé un sujet ! N’hésitez pas à le commenter… 🙂

Intitulé « Offrir un corpus de modèles pré-entraînés« , le but est de fournir une plateforme ouverte regroupant des algorithmes déjà entraînés (seulement les fichiers de poids).

Avantages : un tel travail permettrait de gagner en énergie et temps (les sociétés n’ayant plus à entraîner leurs algorithmes), en duplication des données, en pertinence des algorithmes (des experts contribueraient aux modèles et assureraient la pertinence du « produit » final) et aideraient les petites sociétés à avoir accès à des modèles efficaces sans aucun coût (donc à l’émancipation de l’IA en France dans tous les secteurs).

Vidéo de présentation par Cédric Villani

PARTAGER
Article précédentVoiture autonome et dilemme : qui écraseriez-vous ?
Article suivantCancer du poumon, maladie cardiaque : une IA à notre secours
Lambert R.
Ingénieur d'Etudes et Data Scientist depuis plusieurs années, mes travaux et mon parcours scolaire (master en mathématiques fondamentales) m'ont amené aux abords de l'intelligence artificielle. Aujourd'hui j'écris des articles en data science, deep learning, big data et intelligence artificielle pour PenseeArtificielle.fr, dans le but de promouvoir et vulgariser les promesses d'avenir qu'offrent ces domaines de pointe.

1 commentaire

  1. […] De nos jours, la plupart des entreprises font la course à l’IA en toute impunité. Google, Facebook, et beaucoup d’autres entraînent chaque jour un nouveau modèle toujours plus performant et autodidacte, sans qu’aucune limite n’ait, pour l’instant, était imposée ou même décidée… Ce qui a motivé l’un de nos politiciens à lancer un grand débat public sur l’IA. […]