On ne présente plus le mini-ordinateur Raspberry Pi, sorti pour la première fois en 2012, dont l’objectif a toujours été de « fournir une carte programmable à très faible coût« .

Véritable révolution à la fois pour la robotique, la domotique, et l’émancipation des systèmes intelligents, on peut se demander de quoi est équipé un raspberry dernier cri, quelles en sont les capacités, à quoi sert-il (quelle utilisation peut-on en avoir) et quel est le meilleur pack à acheter pour commencer ?

Vous trouverez certainement de nombreux tests de performances sur Internet, donc on va essayer de se concentrer sur les offres du marché et les applications du produit !

Qu’est-ce qu’un raspberry pi 3 model B ?

hdmi raspberry pi 3Il s’agit d’un nano-ordinateur mono-carte capable de faire tourner Linux et d’interagir avec d’autres appareils électroniques grâce à ses ports variés.

La Raspberry Pi 3 Model B, c’est donc…

  • un processeur 1.2GHz 64-bit quad-core ARM Cortex-53
  • une carte wi-Fi 802.11n intégrée
  • du bluetooth 4.1 Low Energy
  • 4 ports USB 2.0
  • 1 port HDMI 1080p
  • 1 port ethernet 100Mb
  • 1 sortie audio jack 3.5mm et composite
  • 1 slot micro-SD, qui hébergera la carte sur laquelle vous avez installé Linux !

D’ailleurs, l’OS est nommé Raspbian (qui s’appuie sur Debian), mais vous pouvez le changer pour du Windows 10 IoT par exemple. Toutes les distributions sont disponibles sur le site officiel.

Comparatif Raspberry Pi 3 : offres disponibles

Pour cette partie, nous allons nous appuyer sur deux fournisseurs génériques, car ils proposent beaucoup d’appareils complémentaires, à des prix hyper compétitifs (et qui permettent de renvoyer les articles s’ils ne conviennent pas) : Amazon et CDiscount. Si vous recherchez un vendeur plus spécialisé, on ne peut que vous conseiller Kubii, l’une des références en France.

Remarque sur nos liens : on donne tous les packs à titre indicatif et ne sommes PAS sponsorisés par Amazon ou CDiscount. On ne vous encourage à acheter des produits que s’ils vous intéressent.

Notez néanmoins que nous faisons parti du programme d’affiliation d’Awen, et qu’un très faible pourcentage de votre achat nous est reversé (3% si vous achetez dans les 24h depuis notre lien, 0 sinon). Cet argent gagné sert ensuite à commander des articles liés à l’IA (raspberry pi, google home, robot cozmo…), objets qui sont ensuite offerts à la communauté via des concours.

>> Pack de Raspberry Pi 3 Model B sur Amazon <<

>> Pack de Raspberry Pi 3 Model B sur CDiscount <<

Raspberry Pi 3 Model B seule

Pour commencer ce comparatif raspberry pi 3, parton du plus simple : la carte seule. Comme on l’a dit, son prix varie de 30€ à 40€ suivant les sites.

Pour ce prix-là, vous aurez la carte sans rien autour (pas d’alimentation et pas de carte micro-SD pour la démarrer). Vous ne pourrez donc rien en faire, attention…

Kit de démarrage Raspberry Pi 3 Model B

raspberry pi avec boitierCe kit comprend la carte Raspberry Pi, un boitier en plastique pour la protéger, l’alimentation (car elle doit être branchée), la carte micro-SD (sans OS).

  • 57€ sur Amazon (attention à bien avoir un cable hdmi et un écran compatible chez vous !) –> Pack recommandé dans la majorité des cas
  • 73€ sur CDiscount, sachant que vous aurez en bonus : la prise hdmi (pour brancher la carte sur un écran d’ordinateur ou TV) et un dissipateur de chaleur (que l’on pense facultatif dans la majorité des cas)

Remarque : si vous n’avez pas d’écran hdmi, il faudra soit en acheter un, soit prendre un adaptateur hdmi/vga (prise bleue) ou hdmi/dvi (prise blanche).

Kits étendus

On ne va pas tous les lister, le plus simple est de regarder par vous-même ce qui vous intéresse. Néanmoins, voici un ensemble d’articles supplémentaires que l’on apprécie :

  • Pack avec caméra : vous pourrez alors transformer votre Rasp. en une caméra de surveillance !
  • Pack de jeux vidéos : branchez des manettes, et jouez à tous les vieux jeux de console (NES, Super Nintendo 64, Mega Drive, Atari, etc…) grâce aux émulateurs ! 89€.
  • Pack avec écran LCD : plus besoin d’utiliser la prise hdmi, l’écran est directement sur la carte. 20€ écran seul, 30€ avec bonus.
  • Pack avec mini clavier sans fil : très pratique si vous voulez utiliser la carte en mode nomade
  • Composants contrôlables via la Raspberry Pi. 40€.
  • Carte Arduino : à l’inverse de la raspberry pi qui sert vraiment d’ordinateur, une carte arduino permet de gérer de nombreux capteurs et de les contrôler efficacement. On relie souvent les deux cartes entre elles puisque leur rôle est différent et qu’elles se complètent bien !

Applications de tous les jours !

Le comparatif raspberry pi 3 étant terminé, votre pack étant décidé, on en arrive enfin à la partie la plus intéressante : quel usage en faire.

Comme on l’a vu, beaucoup de capteurs variés peuvent être branchés dessus, donc votre principale limite sera la puissance de la carte et non l’utilisation.

Ordinateur de « bureau »

Utilisation très classique, Raspberry Pi est avant tout un ordinateur. Branchez dessus un clavier, une souris, un écran et vous pourrez vous connecter comme sur n’importe quel ordinateur de bureau ou portable.

Vous aurez alors accès, comme d’habitude, aux éditeurs de texte, à vos programmes, aux navigateurs web, aux jeux…

Attention : il n’y a pas de vraie carte graphique sur la raspberry pi, vous ne pourrez donc jouer qu’à des jeux peu gourmands !

Aucune configuration particulière n’est requise pour cette utilisation, à part installer raspbian sur votre carte micro-SD.

Station météo

station météo raspberry piLes exemples regorgent sur le net, en particulier sur les forums : votre raspberry pi peut facilement devenir une station météorologique.

Pour ce faire, vous aurez besoin…

  • de savoir programmer, idéalement en Python
  • d’acheter une sonde température telle la DS18B20
  • et d’autres sondes qui prennent en compte (en fonction de votre projet) l’humidité, la pression, la luminosité, l’hygrométrie, etc…

Voici un tutoriel un peu vieux mais concret.

Domotique et commande vocale

Toujours dans la logique de la centralisation des données des capteurs, votre carte peut être utilisée pour contrôler la domotique de votre maison : fermer les volets, allumer la climatisation, couper le chauffage, éteindre les lumières, vous informer sur l’état de votre réfrigérateur (s’il est connecté),…

Toutes les applications sont bonnes, car il sera facile d’inclure deux modules : la synthèse vocale, avec Google Text-To-Speech (TTS), et l’analyse vocale avec Google Speech-To-Text, qui convertit des ordres vocaux en texte.

Vous pourrez donc facilement traiter des commandes vocales et déclencher des actions !

Serveur web

Dans certains cas, on peut vouloir héberger un serveur chez soi et le mettre en ligne en connectant notre raspberry pi à Internet.

L’intérêt, par rapport à le mettre sur un ordinateur est double : vous n’exposez pas votre ordinateurs aux pirates et la carte consomme beaucoup moins d’énergie. On retrouve « souvent » des raspberry pi server dans les sociétés pour faire des tests/poc (proof of concept).

Pour ajouter un serveur à la raspberry pi, plusieurs logiciels sont disponibles. En ce qui nous concerne chez Pensée Artificielle, on aime bien Flask (avec Python) car c’est simple (ça ne demande aucune installation particulière et on a une liberté totale). Sinon, WAMP et MAMP sont de très bons choix pour une approche plus conventionnelle et générale.

Contrôleur de robot (dont les imprimantes 3D, les drones…)

Poppy, robot humanoïde bio-inspiré
Poppy, est une plateforme robotique humanoïde bio-inspirée, pour l’apprentissage de la marche et l’interaction physique homme-robot.

Du fait de sa capacité de calcul et de traitement, le Raspberry Pi 3 Model B est souvent utilisé pour programmer des robots. Intégré à l’armature de ce dernier, il va contrôler les moteurs en réponse aux capteurs pour réaliser certaines actions.

Un projet global est d’ailleurs mis à disposition de tous les « créateurs » : Poppy.

Les moteurs réagissent facilement aux ordres de la carte, et beaucoup d’applications (dont un robot humanoïde) ont vu le jour : lampe qui suit votre livre, robot qui marche, robot de combat ou voiture de course, aspirateur autonome, pince qui ramasse ou renvoie une balle, drone…

Console de jeux vidéo / Média center

On a déjà parlé de la console de jeux précédemment, ainsi que de la partie ordinateur. Néanmoins, il est bon de rappeler que la carte peut être utilisée, branchée à votre TV, comme un média center pour lancer des vidéos ou des diaporamas d’images.

Elle sera donc un véritable ordinateur de… salon.

Caméra de surveillance

Camera_fabriquée_à_partir_d'un_RaspberryPour conclure, même s’il y a beaucoup d’autres applications imaginables et réalisables, on va parler de l’aspect « caméra de surveillance », qui connait un fort engouement depuis l’année dernière.

Tout ce dont vous aurez besoin est de la carte, du boitier, éventuellement d’une batterie, et surtout du capteur optique. Les branchements sont simples, par contre il faudra savoir manipuler un minimum Linux pour activer la caméra et streamer ce qu’elle voit.

Voici un bon tutoriel s’appuyant sur la bibliothèque Motion pour la mise en place d’une web caméra. Si vous voulez combiner la capture d’image à la détection de personne pour en faire une alarme (je doute que vous regardiez le flux en permanence au travail), n’hésitez pas à vous appuyer sur notre focus du MobileNet-SSD (mais attention à la chute de performances) !

PARTAGER
Article précédentNengo, le simulateur de cerveau et de ses neurones
Article suivantDes robots professeurs autonomes sous 10 ans ?
Lambert R.
Ingénieur d'Etudes et Data Scientist depuis plusieurs années, mes travaux et mon parcours scolaire (master en mathématiques fondamentales) m'ont amené aux abords de l'intelligence artificielle. Aujourd'hui j'écris des articles en data science, deep learning, big data et intelligence artificielle pour PenseeArtificielle.fr, dans le but de promouvoir et vulgariser les promesses d'avenir qu'offrent ces domaines de pointe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom ici