5 métiers porteurs en 2018

0
461
métiers porteurs 2018

L’intelligence artificielle et plus généralement l’informatique ont révolutionnés le secteur du travail, en créant un nombre incalculable de nouveaux postes (on compte par exemple 500 000 informaticiens en France !).

Si beaucoup de métiers émergent, force est de constater que d’autres vont disparaître, souvent remplacés par les machines et leurs techniques modernes. Découvrons ensemble le panorama des métiers les plus porteurs de 2018, en prenant en compte l’émergence de l’intelligence artificielle… qui ne devrait pourtant pas menacer plus de 10% des emplois. A noter que ces métiers sont à prendre au masculin et au féminin !

1. Ingénieur en IA

ingénieur intelligence artificielleJe vous l’accorde, celui-ci était évident. Les intelligences artificielles ne vont pas se programmer toutes seules (pas en 2018 en tout cas), et on aura toujours besoin d’humains pour contrôler les IA, leur manière d’évoluer, les adapter aux besoins du marché, comme par exemple leur confier des tâches précises, imaginer de nouveaux algorithmes…

Avec le Data Scientist, ce nouveau métier est déjà la cible des plus grandes sociétés (Google, Facebook, AT&T, Intel, Dell, SpaceX ainsi que, pour la France, SNCF, CDiscount, Société Générale, AXA, et bien d’autres, avec un salaire en moyenne à… 250 000€ par an (USA) !

Ceci étant, ce métier est jugé « complexe », avec une forte part d’autonomie et d’excellentes connaissances en Mathématiques et Algorithmique requises.

2. Manager/Coach pour robots

coach pour robotsLe plus original de notre classement, car on n’y aurait sans doute pas pensé sans l’aide d’une étude d’experts : coach pour robot, le deuxième métier le plus porteur de 2018.

Un cobot est un robot supervisé en permanence par un humain (et même contrôlé). On en trouve beaucoup sur les chaînes de montage très risquées, où on ne peut pas déléguer la « logique » mais seulement « l’action ». Autre exemple, en médecine, lors d’opérations on utilise parfois un bras robotisé dont les algorithmes améliorent la précision mais où tout le contrôle est laissé au chirurgien, qui travaille sur une console non loin.

Pouvoir dédier un robot à une tâche précise de manière optimale demande beaucoup d’expérience et d’imagination, parfois de patience lorsque la tâche de l’opérateur est simplement de valider les milliers de données extraites ou traitées par l’IA qu’il surveille.

3. Technicien en énergies renouvelables

technicien énergies renouvablesLa transition énergétique vers un modèle plus écologique est en cours depuis plusieurs années et voit régulièrement l’apparition de nouvelles technologies (voiture électrique, panneaux solaires). Des techniciens pour proposer de nouvelles approches et pour les mettre en place sont requis dans le monde entier si on veut faire des économies d’énergie et sauver la planète.

Autre secteur très friand de ces techniciens : les data center. A l’heure actuelle, Internet est le « 6ème pays le plus consommateur d’électricité » ! Trouver de nouvelles manières de les alimenter en énergie est le seul moyen de les garder compétitifs, car la quantité de donner à stocker augmente continuellement mais l’énergie nécessaire n’est pas infinie, et le Cloud devrait très bientôt connaitre une révolution, tournée vers l’économie plutôt que sur le stockage systématique de la moindre photo.

4. Vidéaste en jeux vidéos

vidéaste jeux vidéosOn ne parle pas ici des métiers « traditionnels » du jeux vidéo, comme Game Designer, mais bien de vidéaste. 2016 mais surtout 2017 ont vu se démocratiser les streaming compétitifs, avec notamment Twitch et les tournois largement médiatisés de League of Legends, Dota 2, Counter Strike GO ou Hearthstone et maintenant PUBG, avec plusieurs centaines de millions de viewers et des cashprize équivalents !

Que ce soit le montage, le fait de commenter, ou simplement de jouer, ces nouveaux métiers enfin proposés en école à eSport Academy devraient voir leur secteur d’activité gagner en parts.

De plus, on peut aussi compter le métier de YouTuber qui n’est pas récent mais suscite un engouement fort chez les jeunes surtout en matière de jeux vidéos (mais pas uniquement).

5. Soignant

soignantDernier métier de notre top des métiers les plus porteurs en 2018, le plus évident ET le plus rassurant quelque part : soignant.

Comme on l’a vu, les métiers de chirurgien et docteurs vont évoluer pour intégrer la machine au centre des manipulations et des premiers diagnostiques. Mais un robot, aussi aboutit soit-il, ne remplacera jamais un humain pour le « contact », la « proximité ». Soignant sera donc l’un des rares métiers qui ne pourra pas être délégué complètement à une machine et verra son activité grandir en 2018.

En effet, en 15 ans, l’âge moyen de la population européenne a augmenté de 5% pour atteindre 42.5%, et cette tendance ne diminue pas ! Ce vieillissement, que l’on peut attribuer à beaucoup de facteurs, entraîne l’émergence de 3 millions de jobs en 10 ans, d’après une étude rapportée par Forbes… Infirmiers, psychologues, thérapeutes, dentistes, assistants, mais essentiellement soignants verront donc leur nombre de patients « exploser » dans les années à venir, indépendamment de la révolution en intelligence artificielle qui se profile.